L’Entre Deux – 2014

 

La tapisserie d’Aubusson est une œuvre alliant une tradition du passé et un déploiement constant vers l’avenir. Le maître teinturier et le lissier apprivoisent la laine et les couleurs et donnent toute sa splendeur à leur tapisserie. Ils assurent toute la richesse d’expression de leur œuvre par la juxtaposition et le mélange des couleurs. » Au lieu de concevoir le motif par la couleur, je veux créer le motif la transparence, jeu de lumière et d’ombre. Exploré les nuances infinies de la transparence et de l’opaque, tout en étant conçues dans le même matériaux, afin d’interroger toutes nouvelles fonctionnalités et effets visuels.

Les objets brisent la relation du devant et du derrière, du haut et du bas pour traverser parfois l’espace entre 2ème et 3ème dimension. Concevoir la tapisserie pour apparaître et disparaître, en fonction de notre position. Flou ou net, fondu dans le panorama ou omniprésent, seul la structure est apparente.

L’idée est d’offrir un tissage par le reflet qu’il propose. Les assises semblent surgir du tissage, donner vie à la tapisserie.

Ce mobilier urbain créait une vie domestique à l’extérieur, paravent qui imagine des lieux intimes dans un espace urbain. L’idée de vie domestique est renforcée par des motifs s’inspirant d’ancien papier peint tissé en transparence dans ce mobilier extérieur. Puise dans le « vieux fond » des motifs intemporels, en les réinterprétant dans leurs formats et leurs couleurs. Travail inspiré des papiers traditionnels imprimés à la planche. Ce tissage en transparence joue avec le décor urbain, il met en avant un lieu, ou le dissimule.

Lauréate du 1er prix du concours d’Aubusson.