Metamorphose – 2013

Ce projet de vase souligne une propriété particulière du cuir parchemin: sa transformation en contact de l’eau. Grâce au particularité de ce cuir, le vase se modifie en contact de l’eau. La structure métallique permet de suspendre le vase, et de créer un contraste entre la légèreté du cuir et la rigidité du métal. Lorsque l’eau est présente dans le vase, le cuir se «métamorphose» devant nos yeux: il devient translucide, les plis modifie la forme, et le cuir vient se déposer délicatement sur le sol. Le cuir redevient vivant. L’eau évacuée, le cuir se rétracte pour reprendre sa forme initiale. «Métamorphose» est le fruit d’un travail axé sur la dynamique des formes, le mouvement et le contraste entre légèreté et rigidité.